Le concile de Nicée (1) : Credo et canons

Après mon article sur la législation religieuse de Constantin, je vous propose d’aborder la question du concile de Nicée (325). Beaucoup de choses circulent à son sujet et je me suis dit que le plus simple était de vous proposer directement les documents du concile.

Nous avons à notre disposition trois documents : le Credo, c’est-à-dire un court texte expliquant ce que les chrétiens croient, 20 canons conciliaires, c’est-à-dire les règles fixées par l’Eglise sur différents sujets et une lettre aux Egyptiens.

Dans ce premier article, je vous présente uniquement les deux premiers : le credo et les 20 canons. Pour la version écrite, vous trouverez uniquement les titres des canons, mais dans ma vidéo, je lis aussi le contenu.

Credo

Nous croyons en un seul Dieu, Père Tout-Puissant, créateur de tous les êtres visibles et invisibles ; et en un seul Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, engendré du père, unique engendré, c’est-à-dire de la substance du Père, Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu, engendré non pas créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été, ce qui est dans le ciel et ce qui est sur la Terre, qui à cause de nous les hommes et à cause de notre salut est descendu et s’est incarné, s’est fait homme, a souffert et est ressuscité le troisième jour, est monté aux cieux, viendra juger les vivants et les morts ; et en l’Esprit Saint.

Ceux qui disent : « Il était un temps où il n’était pas » et : « Avant d’avoir été engendré, il n’était pas » et qu’il est devenu à partir de ce qui n’était pas, ou d’une autre hypostase ou substance, ou qui affirment que le Fils de Dieu est susceptible de changement ou d’altération, ceux-là l’Eglise catholique et apostolique les anathématise.

Canons du concile de Nicée

Canon 1. Sur ceux qui se rendent eux-mêmes eunuques et ceux qui le deviennent du fait d’autrui

Canon 2. Sur ceux qui sont admis dans le clergé aussitôt après le baptême

Canon 3. Sur les femmes qui demeurent avec des clercs

Canon 4. Par combien d’évêques faut-il établir un nouvel évêque ?

Canon 5. Sur les excommuniés : il ne faut pas qu’ils soient reçus par d’autres évêques ; et sur la tenue des synodes deux fois par an

Canon 6. Sur ceux qui occupent le premier rang en raison de la supériorité de certaines villes ; et qu’un évêque ne doit pas le devenir sans l’assentiment du métropolitain

Canon 7. A propos de l’évêque d’Aelia (=Jérusalem)

Canon 8. Sur ceux qui sont dits « les purs »

Canon 9. Sur ceux qui ont été promus au presbytérat sans examen

Canon 10. Sur ceux qui ont renié pendant la persécution et ont été promus dans le clergé

Canon 11. Sur ceux qui ont renié et font partie des laïcs

Canon 12. Sur ceux qui ont quitté les rangs de l’armée, et sont retournés au monde

Canon 13. Sur ceux qui cherchent à être reçus dans la communion de l’Eglise à l’article de la mort

Canon 14. Sur les catéchumènes qui ont failli

Canon 15. Sur le clerc qui passe de ville en ville

Canon 16. Sur ceux qui ne demeurent pas dans les Eglises dans lesquelles ils avaient été promus

Canon 17. Sur les clercs qui prêtent à intérêt

Canon 18. Que les diacres ne doivent pas donner l’eucharistie aux prêtres et qu’ils ne doivent pas siéger avant eux

Canon 19. Sur ceux qui reviennent à l’Eglise de chez Paul de Samosate

Canon 20. Qu’il ne faut pas fléchir le genou les dimanches et les jours de la Pentecôte

Version vidéo

A propos David Vincent 202 Articles
Né en 1993, David Vincent est chrétien évangélique doctorant en sciences religieuses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Ses recherches portent sur l’histoire de la théologie chrétienne et de l’exégèse biblique, les rapports entre théologie et savoirs profanes, et l’historiographie confessionnelle. Il est membre de l’association Science&Foi et partage ses travaux sur son blog et sa chaîne Youtube.