Disciples de Jésus : quelle est notre espérance eschatologique ?

La fin des temps est un sujet très vaste et je ne prétends pas avoir fait le tour de la question, loin de là ! J’aimerais toutefois conclure (provisoirement) cette série en vous proposant une première synthèse.

Pour terminer cette série sur la fin des temps, je résumerai tout d’abord ma position en quelques phrases clefs. J’expliquerai ensuite pourquoi cette doctrine m’apparaît décisive pour la vie chrétienne.

Résumé de ma position : ce que je crois, ce que je cherche

Pessimisme ou optimisme ?

L’eschatologie est certainement un des champs doctrinaux où les divisions sont les plus nombreuses parmi les évangéliques. Toutefois les différentes positions peuvent selon moi se répartir en deux catégories : l’eschatologie pessimiste et l’eschatologie optimiste, la première étant largement majoritaire dans le monde évangélique contemporain.

C’est d’ailleurs dans des Eglises véhiculant ce type de doctrines que j’ai moi-même été élevé et c’est cette approche pessimiste (pour ne pas dire catastrophiste !) qui m’a été enseigné.

Toutefois, durant mon cheminement personnel, différents évènements, et notamment mes études d’histoire, m’ont convaincu que ce pessimisme eschatologique n’a aucun fondement.

Si je devais maintenant résumer ma vision de l’histoire, je citerai la prophétie de Daniel 2. Le Royaume de Dieu est appelé à une croissance continuelle et Jésus reviendra une fois que celui-ci sera arrivé à maturité, quand son Epouse sera prête.

Ce que je crois

Je vais maintenant récapituler en quelques phrases clefs, les principales idées développées tout au long de la série. N’hésitez pas à consulter les différents articles pour avoir plus d’informations.

-Jésus ne reviendra pas pour changer le monde. Il attend que le monde ait changé pour revenir.

-Le Royaume de Dieu et les sociétés terrestres sont deux réalités distinctes, mais en interaction. La croissance du Royaume de Dieu au cours de l’histoire améliore la cité terrestre. Nos sociétés ne se détériorent pas, elles progressent.

-Les prophéties bibliques qui annoncent une catastrophe se référaient à la destruction de l’Ancienne Alliance et elles se sont accomplies (ou non) en l’an 70 après J.-C.
-La grande tribulation est la guerre des Judéens qui a eu lieu entre 66 et 73 après J.-C.

-La Babylone de l’Apocalypse représente la Jérusalem hérodienne qui a fait alliance (s’est prostituée) avec l’Empire romain (la Bête). Sa chute a eu lieu en 70.

Ce que je cherche

Au delà de ces points que je considère personnellement comme acquis, même si je n’exclus pas de changer d’avis, d’autres questions demeurent encore en réflexion.

Que signifie le nombre 666 ? Qui est l’homme impie évoqué par Paul ? S’agit-il d’un homme précis ou d’une fonction ? Comment comprendre le texte d’Apocalypse 12 ?

Si certains d’entre vous ont des suggestions, ils peuvent les partager en commentaire sous cet article.

Espérance et eschatolgoie 2

Qu’est-ce que ça change ?

Cette vision (l’eschatologie optimiste) change radicalement notre perspective et par conséquent notre comportement. Notre vision n’est plus centrée sur nous-même et notre propre sanctification mais sur la sanctification du monde.

Si le monde est appelé à une fin catastrophique, à quoi bon vouloir le changer ? A quoi bon espérer un avenir meilleur ? Au contraire, si nous pensons que le Royaume de Dieu est appelé à croître, nous nous engagerons plus volontiers pour contribuer au changement et à l’amélioration de notre société.

En disant cela je ne minimise pas la conversion personnelle. Bien au contraire, elle reste la base indispensable à l’avancement du Royaume. Mais je n’en fais pas non plus une fin en soi. Nous sommes appelés à être le sel de la Terre, c’est à dire que nous devons être utile au monde. Nous ne sommes pas appelés à nous retrancher dans une citadelle (« l’Eglise ») en attendant le retour de Jésus que nous pensons imminent.
D’ailleurs, au risque de décevoir beaucoup de chrétiens, je ne pense pas que ce retour soit imminent, car l’Epouse est loin d’être prête.

Avant de monter au ciel, Jésus a confié une mission à ses disciples. En devenant à notre tour ses disciples, nous devenons aussi les héritiers de cette mission. Tant que cette mission ne sera pas remplie, Jésus ne reviendra pas.

Or, si je regarde le monde autour de moi, je constate que cette mission est loin d’être remplie. Contrairement à beaucoup d’évangéliques, je ne me réjouis donc pas des catastrophes en pensant qu’elles annoncent le retour imminent de Jésus. Au contraire, toutes les mauvaises nouvelles que nous pouvons entendre (les guerres, etc.), nous rappellent que, 2000 ans après, l’Eglise est encore loin, très loin, d’avoir accompli ce que Jésus attend d’elle.

Conclusion
Ces propos ne sont pas pessimistes, bien au contraire. Lorsque j’étudie l’histoire, je vois tout le chemin qui a été parcouru. Ainsi, même s’il reste beaucoup à faire, beaucoup a déjà aussi été fait par nos prédécesseurs.

En tant que chrétiens, nous devons obéir à l’ordre de Jésus et contribuer à l’avancement du Royaume de Dieu. Toutefois, notre obéissance n’est possible que si notre espérance est correcte.

Si nous attendons une fin du monde catastrophique, alors nous ne ferons rien pour que cela change. Si au contraire nous espérons une fin glorieuse, alors nous nous mettrons en action pour atteindre ce but.

« Puis Jésus dit au centenier: Va, qu’il te soit fait selon ta foi. » Matthieu 8 : 13.

Articles liés

Sommaire de la série :

Les chrétiens et la fin du monde

Article précédent :

Apocalypse 17 et 18 : La grande prostituée et la Bête (2e partie)

 

A propos David Vincent 221 Articles
Né en 1993, David Vincent est chrétien évangélique et doctorant en sciences religieuses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (#GSRL). Ses recherches portent sur l’histoire de la théologie chrétienne et de l’exégèse biblique, les rapports entre théologie et savoirs profanes, et l’historiographie confessionnelle. Il est membre de l’association Science&Foi et partage ses travaux sur son blog et sa chaîne Youtube.
  • 666, c’est 3 fois le chiffre 6 : la plénitude – 3 – de l’imperfection – 6 -, du mal – la perdition.

    666, c’est l’homme – 6 – qui se fait Dieu – 3 -, qui décide à Sa place du bien et du mal.

    666, c’est aussi 2/3 de 1’000 : la part de l’humanité rachetée – 1’000 – qui n’utilise pas l’Esprit (il manque 1/3), est comme étant sans Esprit, et se laisse séduire.

    A la lumière de la signification de ce nombre, nous pouvons aisément comprendre que si la Bible nous en parle, c’est avant tout pour que nous voyions que nous pouvons être, nous-même, antichrist. Nous sommes antichrist lorsque nous vivons de notre vieil homme : celui-ci est cependant jugé à la Croix. Qui est vraiment assis sur le trône ? Si c’est Christ qui est sur le trône de nos vies, c’est que nous sommes au bénéfice de l’Arbre de Vie, que nous avons choisi en lieu et place de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

    Ainsi, je peux être mon propre ennemi, si je fais le mauvais choix. C’est pourquoi Dieu est la solution à ce problème majeur, car Il prend mieux soin de moi que moi-même. En effet, Il est Juge : littéralement, Il trie (juger signifie littéralement trier) en moi entre les brebis et les boucs (Matthieu 25), entre le nouvel homme et ce qui transparaît encore du vieil homme.

    Une image de ce tri est la constance dans la Bible du choix de Dieu qui se porte sur le cadet (2ème homme, nouvel Adam, nouvel homme) aux dépens de l’aîné (1er homme, premier Adam, vieil homme). Même image avec la 10ème plaie d’Égypte (mort des aînés). L’un sera pris (nouvel homme), l’autre laissé (vieil homme). Les scories sont séparées du métal par le feu purificateur.

    Source : http://livre-de-l-apocalypse.blogspot.com/2011/10/ex2-666.html

    • Bonjour Le Béréen,

      J’ajoute ce lien dans mon dossier de signet.

  • Merci bibletude pour ce complément très intéressant.

  • Pingback: Sommaire : Apocalypse Now (Patrick Fontaine) - Didascale()

  • Pingback: Les trois raisons pour lesquelles Jésus n'est pas revenu... et ne reviendra pas tout de suite - Didascale()

  • Pingback: David Vincent: Affaire Claude Ignerski : Enfin une prédiction accomplie ! | La foi sans religion()

  • Pingback: David Vincent / Affaire Claude Ignerski : Enfin une prédiction accomplie ! | Actu-Chretienne.Net()

  • Le Béréen

    Bonjour

    Merci pour ce site de réflexion très intéressant.
    Donc Jésus attend que le monde soit prêt, pour ce manifester: qu’entend tu exactement par cela?
    Selon toi, la bible donne t-elle une espérance éternelle céleste ou terrestre aux chrétiens? ou ne sert elle pas qu’à nous guider au jour le jour pour avoir la « bénédiction de dieu » et ce sur notre courte vie maintenant? (les israélites avaient t-ils d’ailleurs une espérance après la mort?)
    J’aimerais avoir ton avis sur le site: http://jw-verite.org/les-temoins-de-jehovah-face-a-la-bible/86-temoins-de-jehovah-doctrine-resurrection-enlevement-presence-1914-1-thessaloniciens-4-15-17.html

    D’après l’auteur du site:

    La chronologie des événements de la « fin du monde » est la suivante :
    1-Le Seigneur descend du ciel (retour visible de Jésus)
    2-Les morts en Christ ressuscitent d’abord (1ere résurrection)
    3- Les « vivants qui survivent » et les ressuscités sont emportés ensemble à la rencontre du Seigneur dans les airs (l’enlèvement) l’espérance céleste est donnée à tous ceux qui sont rachetés par le sacrifice de Jésus en mettant leur foi en lui.

    Des ressuscités et les vivant ayant rejeté jésus resteront sur terre durant 1000 ans pour être gouvernés et jugés. A la fin des 1000 ans (Jour du Jugement) Satan sera détruits ainsi que ces serviteurs et ceux qui sont au ciel reviendront sur terre, leur mission étant accomplie.
    A ce moment la nous vivront sur terre éternellement comme Dieu l’avait prévu dans sont dessein initial.
    A la lueur de la bible, qu’elle est ta compréhension? (j’ai deja compris que le mot « rencontre » de 1 Thessaloniciens 4:15-17 avait sont importance.)

    Merci pour tes réponses,

    Cordialement

    • Bonjour Le Béréen,

      Merci pour ton commentaire. Concernant la question de l’enlèvement, c’est effectivement un sujet crucial.
      J’ai partagé ma compréhension de ce passage dans un article :

      http://didascale.com/lenlevement-fuite-au-ciel-ou-accueil-triomphal/

      As-tu eu l’occasion de le lire ? Si oui, qu’en penses-tu ?

      • Le Béréen

        Bonjour David,

        Bien sur que j’ai lu ton article sur l’enlèvement. C’est la que j’ai compris la définition du mot « rencontre » de 1 Thessaloniciens 4:15-17. Selon toi, les croyants accueillerons Jésus pour son retour sur terre (je suis assez d’accord) mais après? Tu ne répond pas aux questions que j’ai posés lors de mon message précédent.
        Merci

        • Bonjour Le Béreen.

          Dans ma compréhension des choses, lorsque Jésus revient c’est pour commencer son règne définitif. Il n’y a plus de retour du mal après.

          Mais tu as raison, c’est une partie que je n’ai pas encore traité dans ma série. Je reprendrai plus tard toutes ces questions dans une deuxième série d’articles sur la fin des temps.

          En attendant, si tu as d’autres remarques ou questions, n’hésite pas à m’en faire part pour alimenter la réflexion.

        • Le Béréen

          Bonjour David

          Que pense tu de cet article?:
          http://jw-verite.org/les-temoins-de-jehovah-face-a-la-bible/97-temoins-de-jehovah-esperance-chretienne.html
          (je précise, c’est un article rédigé par un membre de confession protestante).
          Merci pour ton avis (ces réflexions t’aiderons peux être dans la rédaction de ta deuxième série)

  • Pingback: Jésus revient en septembre ! - Didascale()

  • simon

    Zacharie 14
    Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem ; La ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées ; La moitié de la ville ira en captivité, Mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville.L’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, Comme il combat au jour de la bataille. Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem (…) YHWH sera roi de toute la terre…

    Cela a t-il eut lieu en 70 aussi ?
    Les juifs ne doivent-ils pas être acculés à Jérusalem en état de siège ?
    etc.

    Jacques3:1
    Mes frères, qu’il n’y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que NOUS SERRONS JUGÉS PLUS SÉVÈREMENT …

    • Bonjour Simon,
      Non les Juifs d’aujourd’hui sont les membres d’une religion appelée le « judaïsme », mais ne sont pas l’Israël des prophéties bibliques.
      Tout a été clôturé en l’an 70 avec la destruction du Temple. Nous sommes maintenant dans une nouvelle ère messianique.

      • simon

        Israel des prophéties biblique, on le sait, Paul en parle beaucoup, c’est l’ensemble juifs + nations en Christ. Là n’est pas le problème.

        Le problème est que Zacharie nous dit que ce siège de Jérusalem prendra fin lorsque YHWH posera ses pieds sur le mont des oliviers pour établir son royaume!!!
        Tu ne vas quand même pas me dire que c’est accomplit?

        • Si. En 70, lors de la destruction du Temple.

        • simon

          « Et Yahweh sortira et combattra contre ces nations, comme lorsqu’il combat, en un jour de bataille.Ses pieds se poseront en ce jour-là sur la montagne des Oliviers… »

          Ok, donc ça c’est fait, et personne ne l’aurait vu, c’est bien ce que tu prétends n’est ce pas ?

          « Voici quelle sera la plaie dont Yahweh frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem : il fera tomber leur chair en pourriture pendant qu’ils seront sur pied ; leurs yeux pourriront dans leurs orbites, et leur langue pourrira dans leur bouche. » (Zacharie14:12)

          En 70 les romains ont-ils subis une defaite aussi cuisante ?

        • Dither Jannev

          Bonjour. Vous avez raison , cette prophètie concerne le futur.

        • Bonjour Simon,
          Je développe cela dans l’article consacré au rôle des prophéties :
          http://didascale.com/les-propheties-bibliques-oracles-fatalistes-ou-panneaux-davertissement/

          Une prophétie est un avertissement ou un encouragement, elle n’a pas nécessairement vocation à se réaliser.
          Dieu serait venu au secours de son peuple s’il s’était repenti. Mais cela n’a pas été le cas.

          Jérusalem a donc été prise et détruite et une nouvelle alliance a commencé.

  • simon

    Bonjour David,
    Tu dis : »Une prophétie est un avertissement ou un encouragement, elle n’a pas nécessairement vocation à se réaliser. »

    J’aimerai comprendre ta position sur « le posé des pieds d’YHWH sur le mont des oliviers » dont il est question selon Zacharie.
    Selon toi, en 70, Jérusalem a été prise, les juifs exterminés aux 2 tiers, comme le dit Zacharie, par contre YHWH n’aurait pas posé les pieds sur le mont des oliviers ? C’est ce que tu dis n’est ce pas ?

  • Dither Jannev

    Bonjour David . Le danger de croire que Jésus va revenir quand le monde se sera arrangé , ce serait de tomber dans le panneau du  » nouvel ordre mondial  » , ce que la bible identifie comme la bête écarlate , le 8e roi . En effet , si une puissante entité surgi suite à la 3e guerre mondiale qui serait la grande tribulation voulue par satan mais que Dieu écourtera, proposant de mettre un terme aux guerres et capable de le réaliser ( en apparence ) grâce au pouvoir que Satan lui donnera , vous pourriez voir dans cette entité , la réalisation de vos attentes. Mais cette entité se révélera être une dictature mondiale sans pitié pour les ceux qui ont foi en Christ. Et elle imposera sa marque d’allégence ( 666 symboliques) . Vous voyez le danger ?

    • Bonjour Dither,
      En fait tu as une vision futuriste tandis que de mon côté je suis prétériste.
      Si le sujet t’intéresse, j’ai fait une série d’articles pour expliquer ce point de vue :
      http://didascale.com/sommaire-les-chretiens-et-la-fin-du-monde/
      Si tu as des remarques ou des questions n’hésite pas.
      A bientôt,

      • Dither Jannev

        J’avais bien compris . Mais tu considères que la situation va s’améliorer dans le futur , n’est-ce-pas ?
        Je suis en train d’examiner certaines de tes publications. Mais tu sembles ne pas tenir compte du fait que des choses soient  » une ombre des choses à venir  » , non ?