Le Pasteur d’Hermas

Le Pasteur d’Hermas est un texte de la moitié du deuxième siècle que l’on peut classer dans le genre apocalyptique. Le livre se divise en 5 Visions, 12 Préceptes et 10 Paraboles.

Hermas, qui est probablement le frère de Pie, l’un des responsables de l’Eglise de Rome, reçoit une série de visions qu’il nous raconte.

Ce livre a eu beaucoup d’influence dans l’Antiquité. Il est cité par plusieurs Pères de l’Eglise comme « Ecriture » et au 4e siècle, Athanase d’Alexandrie l’inclut dans la liste des livres ecclésiastiques. On le retrouve aussi dans le Sinaiticus, un des plus anciens manuscrits bibliques actuellement conservés.

But

Le thème central du livre est celui de la pénitence et du pardon des péchés. Avant de présenter la position d’Hermas, il convient d’expliquer quelque peu les idées qui avaient cours à cette époque et qui sont bien éloignées des nôtres.

Pénitence et pardon des péchés

Beaucoup de chrétiens considéraient que le baptême pouvait laver tous les péchés, mais qu’après ce baptême certains péchés n’étaient plus pardonnables. La liste pouvait varier d’un auteur à l’autre, mais on peut citer : le meurtre, l’adultère, et plus généralement la débauche sexuelle, et surtout l’apostasie, c’est-à-dire la chute durant la persécution.

Face à cette tendance que l’on peut qualifier de « rigoriste », d’autres chrétiens soutenaient qu’il était possible d’être pardonné de ces péchés, mais seulement après une longue pénitence. C’est cette deuxième position que défend Hermas.

Il faut donc garder en tête, en lisant ce livre que la position d’Hermas, qui peut nous paraître très dure aujourd’hui, était au contraire à son époque la position la plus « douce ». Position que les chrétiens rigoristes jugeaient même « laxiste ».

Extraits

En dehors de ce thème principal, on découvre, au détour des conversations entre Hermas et Le Pasteur, certaines de ses idées doctrinales. J’en relèverai deux.

Christologie

La première c’est que pour Hermas, le Saint-Esprit est le Fils de Dieu. Cette idée, qui peut nous paraître surprenante, se rencontre aussi chez d’autres auteurs de ce temps.

« L’Esprit Saint préexistant, qui a créé toutes choses, Dieu l’a fait habiter dans la chair qu’il avait choisie. Cette chair donc, dans laquelle l’Esprit Saint prit demeure, servit fort bien l’Esprit, en marchant dans la voie de la sainteté et de la pureté, sans souiller l’esprit en aucune façon. » (1)

« Quand j’eus écrit les préceptes et les paraboles du Pasteur, l’ange de la pénitence, il vint à moi et me dit : « Je veux te montrer tout ce que t’a montré l’Esprit Saint qui t’a parlé sous la forme de l’Eglise. Car cet Esprit est le Fils de Dieu. » (2)

On peut même se demander si la première citation ne témoigne pas d’une position adoptianiste, puisqu’il nous est dit que la chair « sert » l’Esprit qui « habite » en elle.

Ecclésiologie

Une idée qui me paraît en revanche très intéressante est celle que l’Eglise a été créée avant le monde et que tout fut formé pour elle :

« Une révélation, frères, me fut faite quand je dormais par un jeune homme très beau qui me dit :

« – La femme âgée de qui tu obtins le petit livre, qui est-elle, à ton avis ? 

– Moi, je dis : La Sybille. 

– Tu fais erreur, dit-il, ce n’est pas elle.

-Qui donc est-ce ? dis-je

-L’Eglise, dit-il.

-Je repartis : Et pourquoi est-elle si âgée ?

-Parce que, dit-il, elle fut créée avant tout. Voilà pourquoi elle est âgée ; c’est pour elle que le monde a été formé. » (3)

C’est d’ailleurs un thème que je développerai certainement dans de prochains articles.

Notes

(1) Hermas, Le Pasteur, 59, 5.

(2) Hermas, Le Pasteur, 78,1.

(3) Hermas, Le Pasteur, 8, 1.

Bibliographie

Hermas, Le Pasteur, (trad. R. Joly), Paris, Le Cerf, 1968. (SC 53bis).

Articles liés

Le péché impardonnable

Le conflit quartodéciman et l’ecclésiologie de l’Eglise ancienne 

A propos David Vincent 296 Articles
Né en 1993, David Vincent est chrétien évangélique et doctorant en sciences religieuses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (#GSRL). Ses recherches portent sur l’histoire de la théologie chrétienne et de l’exégèse biblique, les rapports entre théologie et savoirs profanes, et l’historiographie confessionnelle. Il est membre de l’association Science&Foi et partage ses travaux sur son blog et sa chaîne Youtube.