La littérature johannique et l’identité de Jean

On désigne sous le nom de « littérature johannique » cinq livres de la Bible : l’Evangile selon Jean, les trois épîtres de Jean et l’Apocalypse. Johannique est tout simplement l’adjectif qui dérive de Jean. La question est cependant de savoir qui est Jean ? Différentes hypothèses sont possibles.

Avant d’aborder la question, il est intéressant de citer un texte assez ancien tiré des Exégèse des discours du Seigneur de Papias de Hiérapolis.

« Si quelque part arrivait quelqu’un qui avait vécu dans la compagnie des presbytres, je m’informais des paroles des presbytres : ce qu’ont dit André ou Pierre, ou Philippe, ou Thomas, ou Jacques, ou Jean, ou Matthieu, ou quelque autre des disciples du Seigneur; et ce que disent Aristion et le presbytre Jean, disciples du Seigneur » (1)

Papias était le responsable de l’évêque de Hiérapolis au milieu du 2e siècle. Son témoignage est donc très précieux. Nous constatons qu’il distingue deux Jean. Un premier qui semble être un des apôtres, et qui serait alors le Jean fils de Zébédée dont parlent les évangiles, et un second, Jean le Presbytre, qui est aussi « disciple du Seigneur », mais qui n’est pas l’un des Douze.

De ce fait différentes hypothèses ont pu être proposées :

  1. Certains estiment que les cinq livres sont de Jean l’apôtre.
  2. D’autres que certains livres sont de Jean l’apôtre, tandis que d’autres seraient de Jean le Presbytre. Différentes variantes existent. On peut attribuer l’Evangile et la première épître à Jean l’Apôtre et les deux autres épîtres et l’Apocalypse à Jean le Presbytre. On peut aussi attribuer l’Evangile et les trois épîtres à Jean l’apôtre et l’Apocalypse à Jean le Presbytre.
  3. On peut aussi considérer que l’attribution à Jean est « apocryphe » (fausse) et que ces livres, en particulier l’évangile, ont pu être écrits par d’autres personnes. De nombreux noms ont pu être proposés.
  4. Enfin, et c’est à cette dernière hypothèse que je me rallie, on peut considérer que les cinq livres ont été rédigés par Jean le Presbytre.

Parmi, les différentes propositions, celle-ci est peut-être la moins connue. Cependant, il me semble qu’il y a des éléments historiques pertinents qui peuvent nous conduire à cette conclusion. C’est ce que je présenterai dans un prochain article, lorsque j’aborderai la question de l’auteur et du but de l’Apocalypse.

Note

(1) Eusèbe de Césarée, Histoire Ecclésiastique, III, 39, 4.

Version vidéo

A propos David Vincent 242 Articles
Né en 1993, David Vincent est chrétien évangélique et doctorant en sciences religieuses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (#GSRL). Ses recherches portent sur l’histoire de la théologie chrétienne et de l’exégèse biblique, les rapports entre théologie et savoirs profanes, et l’historiographie confessionnelle. Il est membre de l’association Science&Foi et partage ses travaux sur son blog et sa chaîne Youtube.
  • Bible2000.Net

    ___Le disciple, qui a écrit l’évangile selon Jean, était parmi les 12 apôtres au dernier souper avant la mort de Jésus; les hommes y étaient uniquement 12 apôtres plus Jésus; puis Juda est parti pour livrer Jésus pour un salaire.

    Matthieu 26.20 : « Et le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. »

    Marc 14.17 : « Et le soir étant venu, il vient avec les douze. »

    Marc 14.20 : « Mais répondant, il leur dit : C’est l’un d’entre les douze qui trempe avec moi au plat. »

    Jean 21.20, 24 : « (20)…le disciple que Jésus aimait, qui aussi, durant le souper, s’était penché sur sa poitrine, et avait dit : Seigneur, lequel est celui qui te livrera ? » …(24) C’est ce disciple-là qui rend témoignage de ces choses, et qui a écrit ces choses… »

    ___Les noms de ceux qui habitaient avec Pierre, en « Actes 1.13 » sont donnés. Un certain « Jean le Presbytre » n’y figurait pas. Or, l’apôtre Jean était dans le même logis que Pierre lorsqu’ils ont couru vers le tombeau au moment où Marie leur a annoncé que Jésus n’était plus dans le tombeau.

    Actes 1.13 : « Et quand ils furent entrés [dans la ville], ils montèrent dans la chambre haute où demeuraient Pierre et Jean, et Jacques, et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques [fils] d’Alphée et Simon Zélote, et Jude [frère] de Jacques. »

    Jean 20.2 : « Elle court donc, et vient vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et elle leur dit : On a enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où on l’a mis. (3) Pierre donc sortir, et l’autre disciple, et ils s’en allèrent au sépulcre. (4) Et ils couraient les deux ensemble… »

    ___Ce disciple que Jésus aimait a touché Jésus puisqu’il s’est penché sur sa poitrine (Jean 13.23-25) (En « 1 Jean 1.1 », le disciple dit avoir touché Jésus.
    ___Souvent Jésus fait affaire avec Pierre et Jean. Pierre et Jean semblent être comme des inséparables. (Mt 10.2; 17.1; Marc 5.37; 9.2; 13.3; 14.33; Luc 8.51; 9.28; 22.8; Actes 3.1, 3, 4, 11, 13; 4.13, 19; 8.14).
    ___Désolé si je n’écris pas tous les versets, car la fonction « Paste »(« Coller ») est désactivée et ne fonctionne pas; et j’ai un gros problème dans mon oeil droit qui force; une déchirure s’est faite à l’intérieur de mon oeil, dans le globe, et un morceau s’y promène. Si quelqu’un peut prier pour ma santé! Merci à l’avance.
    ___Biblati, un logiciel biblique gratuit et facile d’utilisation : au moins 17 choix de textes bibliques, affiche jusqu’à 4 versions simultanées l’une à côté (ou en dessous) de l’autre, 4 « évangiles » en parallèle selon la chronologie des événements, Apocalypse en cadres et couleurs, codes Strongs, Septante, hébreu, grec, français, espagnol, option synthèse vocale, etc. http://www.bible2000.net

    • Bonjour,
      Merci pour ce commentaire. Je m’en rends compte que j’ai oublié de préciser un élément : ce disciple bien-aimé est celui qui accueille Jésus et les apôtres dans sa maison lors du dernier repas. Il était donc avec eux.
      De nombreux éléments, dont les versets que tu cites, prouvent que Jean ne pouvait pas être un simple pêcheur de Galilée et s’expliquent en revanche très bien si on prend en compte le fait que Jean était un prêtre de Jérusalem.
      Je détaille tout cela dans mon article sur l’auteur de l’Apocalypse.

  • Bible2000.Net

    Bonjour David, pourriez-vous indiquer de quelle « Jean » vous mentionnez ! « Jean le Presbytre » ou « Jean l’apôtre » ? Vous dites que Jean était prêtre à Jérusalem et qu’il n’était pas un pêcheur en Galilée : de quel Jean parlez-vous ? Merci.

    • Bonjour Bible2000,
      Je parle ici de Jean le Presbytre.
      En fait, je pense que Jean le Presbytre est tout simplement la transcription grecque de Yohanan Hazaken, sachant que « hazaken » désigne un membre du sanhedrin.

  • Bible2000.Net

    Bonjour David, si je comprends bien votre point de vue, selon vous David, « celui que Jésus aimait » était « Jean le Presbytre » et non « Jean l’apôtre »; et ce « Jean le Presbytre » était prêtre à Jérusalem, tandis que « Jean l’apôtre » était un pêcheur de poissons avec Pierre ? Selon vous les deux Jean étaient au dernier repas de Pâque ? Si oui, vous voulez dire que « Jean le Presbytre » mangait le même pain que Jésus a donné à Judas ?C’est bien votre point de vue ?

    • Bonjour Bible2000,
      Oui, Jean le Presbytre est en fait celui qui a accueilli Jésus et ses douze apôtres lors du dernier repas.

  • Bible2000.Net

    ___Bonjour David, je cite la Bible version « Darby ». Mentionnons d’abord que :
    1) l’expression « Jean le Presbytre » est à aucun endroit dans la Bible,
    2) la Bible ne dit pas que l’homme (à qui appartient la maison avec la chambre haute) a mangé avec Jésus et ses disciples au souper.
    ___De plus, le texte montre que :
    1) les 12 apôtres ne connaissaient pas l’homme qui a mis à disposition la grande chambre haute, car Jésus n’a pas nommé son nom aux apôtres pour le désiger.
    2) l’homme en question ne suivait pas Jésus comme les apôtres le faisaient, car aussi cet homme était dans un village voisin, donc à une assez grande distance d’eux.
    ___Donc, parce que l’homme ne suivaient pas Jésus avec les apôtres, il ne pouvait pas avoir écrit tout ce qui s’est passé avant cela dans l’évangile selon Jean. Vu qu’il ne suivait pas Jésus, il n’était donc pas un disciple de Jésus dans le sens de le suivre à pied comme les autres. Or, « celui que Jésus aimait » était un DISCIPLE d’entre les 12. C’est (Judas) l’un des 12 (et non l’un des 13) qui a mis la main dans le plat en « Marc 14.20 ».

    Jean 13.23: « Or l’UN D’ENTRE ses disciples, QUE JÉSUS AIMAIT, était à table dans le sein de Jésus. »

    Marc 14.20: « Il leur répondit: C’est l’un des DOUZE, qui met avec moi la main dans le plat. »

    ___L’apôtre Jean était un ami intime de Pierre. Ils demeuraient en Galilée et ils pêchaient le poisson ensemble sur le lac de Galilée, ils étaient même associés.

    Luc 5.10: « de même que Jacques et Jean aussi, fils de Zébédée, qui étaient associés de Simon. … »

    ___Après la résurrection de Jésus, Jésus se rendit sur le bord du lac de Galilée où Pierre et Jean (et d’autres) pêchaient. Or, comment l’homme à qui appartient la chambre haute en Judée (loin de la Galillée) et qui ne suivait pas Jésus, serait tout à coup allé à pied dans le nord d’Israël en Galilée ? Mais on sait que l’apôtre Jean était un pêcheur de poisson AVEC Pierre avant même que Jésus les ait appelés à le suivre. Or, le « disciple QUE JÉSUS AIMAIT » était non seulement en Galilée après la résurrection de Jésus, mais il était aussi en train de pêcher le poisson avec Pierre sur le même bateau. C’est ce disciple-là qui a été TÉMOIN de Jésus depuis le début et qui a écrit TOUT l’évangile selon Jean et non un supposé « Jean le Presbytre » qui ne suivait pas Jésus et dont les apôtres ne connaissaient pas son nom et qui n’était pas avec eux au repas lorsque Jésus a donné le morceau de pain à Judas, car ils n’étaient que 12 en tout plus Jésus (donc 13) nous dit « Marc 14.20 » (ce verset à lui seul PROUVE qu’il n’y avait aucun autre disciple avec les 12 apôtres lors du dernier repas dans la chambre haute).

    Jean 21.6-7: « (6) Et il leur dit : Jetez le filet au côté droit de la nacelle, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le tirer, à cause de la multitude des poissons. (7) Ce disciple donc QUE JÉSUS AIMAIT, dit à Pierre : C’est le Seigneur. Simon Pierre donc, ayant entendu que c’était le Seigneur, ceignit sa robe de dessus, car il était nu, et se jeta dans la mer. »

    Jean21.24: « C’est ce disciple-là qui rend témoignage de ces choses, et qui a écrit ces choses, … »

    ___Après que Jésus a indiqué à Pierre de quelle mort Pierre allait mourir lorsqu’il sera plus vieux, Pierre demande à Jésus ce qui arriverait au disciple « QUE JÉSUS AIMAIT ». Ce disciple suivait derrière Pierre. C’est lui qui a écrit l’évangile selon Jean. On sait que Jean et Pierre étaient des amis souvent ensemble.

    Jean 21.19-21: « (19) Or il dit cela pour indiquer de quelle mort il glorifierait Dieu. Et quand il eut dit cela, il lui dit : Suis-moi. (20) Pierre, se retournant, voit suivre le disciple QUE JÉSUS AIMAIT, qui aussi, durant le souper, s’était penché sur sa poitrine, et avait dit : Seigneur, lequel est celui qui te livrera ? (21) Pierre, le voyant, dit à Jésus : Seigneur, et celui-ci, – que [lui arrivera-t-il] ? »

    ___Car aussi il est écrit que TOUS les apôtres étaient TÉMOINS depuis le début du ministère de Jésus; ce n’est pas le cas pour l’homme qui a mis à disposition sa chambre haute pour la Pâque et qui était dans un village à distance des 12 en Judée. Or, vu qu’il n’était pas un TÉMOIN de toutes les choses écrites dans  » l’évangile selon Jean « , il ne pouvait donc pas en rendre TÉMOIgnage contrairement aux 12 apôtres.

    Actes des Apôtres :
    1.21 « Il faut donc que d’entre les hommes qui se sont rassemblés avec nous pendant tout le temps que le seigneur Jésus entrait et sortait au milieu de nous,
    1.22 en commençant depuis le baptême de Jean, jusqu’au jour auquel il a été élevé [au ciel] d’avec nous, quelqu’un d’entre eux soit témoin avec nous de sa résurrection.
    1.23 Et ils en mirent deux sur les rangs : Joseph, appelé Barsabbas, qui était surnommé Juste, et Matthias.
    1.24 Et priant, ils dirent : Toi, Seigneur, qui connais les coeurs de tous, montre lequel de ces deux tu as choisi,
    1.25 afin qu’il reçoive en partage ce service et cet apostolat, duquel Judas est déchu pour s’en aller en son propre lieu.
    1.26 Et ils jetèrent le sort sur eux ; et le sort tomba sur Matthias, qui fut adjoint aux onze apôtres. »

    Jean 21.24: « C’est ce disciple-là qui rend témoignage de ces choses, et qui a écrit ces choses, … »

    ___Jésus avec ses apôtres arrivaient d’un grand trajet à pied à partir du nord d’Israël, en longeant près du territoire de Samarie pour se rendre dans le sud d’Israël dans le territoire de la Judée où l’homme en question demeurait. Cet homme ne les suivaient pas. Jésus n’a pas nommé le nom de l’homme aux apôtres, montrant par là que cet homme leur était étranger, ils ne connaissaient donc pas cet homme à qui appartenait la maison où il y avait une chambre HAUTE, donc à l’étage SUPÉRIEUR.
    ___Aussi, il est écrit qu’il y avait UNIQUEMENT les 12 avec Jésus à la table, donc sans un quelconque « Jean le Presbytre ».

    Matthieu 26.20: « Le soir étant venu, il se mit à table AVEC les douze. »

    Marc 14.20: « Il leur répondit: C’est l’un des DOUZE, qui met avec moi la main dans le plat. »

    ___Jésus a envoyé ses disciples chez un homme pour lui demander où ils devaient préparer la Pâque. En « Matthieu 26.18 », Jésus leur dit de dire à l’homme: « Je ferai CHEZ TOI la Pâque AVEC MES disciples », l’homme ne faisait donc pas partie de ses disciples. Bien qu’en « Marc 14.14 », il est dit que l’homme est le maître de la maison, on voit qu’en « Marc 14.15 » l’homme leur a montré une GRANDE CHAMBRE HAUTE, MEUBLÉE et TOUTE PRÊTE et que c’est là que les apôtres allaient préparer la Pâque. En disant « chambre HAUTE », cela montre que ce n’est pas au premier étage de la maison, mais à un étage supérieur différent (donc, au-dessus de l’étage du bas où probablement habitait l’homme). L’homme ne demeurait pas dans cette chambre haute, car elle était préparée pour Jésus et ses disciples. De plus, il est dit que cette grande pièce (chambre) était MEUBLÉE et TOUTE PRÊTE (Marc 14.15); ce qui montre que si elle a été préparée par l’homme, c’est que cet homme n’habitait pas dans cette grande chambre; on pourrait considérer cela comme un logis que peut-être Jésus lui avait déjà payé à l’avance des mois ou des années avant, à cause de l’expression en « Matthieu 26.18 » : « MON TEMPS EST PROCHE; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples », que Jésus aurait dit jadis à l’homme.

    Matthieu
    26.17_b « (…) les disciples s’adressèrent à Jésus, pour lui dire: Où veux-tu que nous te préparions [ce qu’il faut pour] {manger} le repas de la Pâque?
    26.18 Il répondit: Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz: Le maître dit: Mon temps est proche; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. »

    Marc
    14.12_b « (…) les disciples de Jésus lui dirent: Où veux-tu que nous allions te préparer la Pâque?
    14.13 Et il envoya deux de ses disciples, et leur dit: Allez à la ville; vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau, suivez-le.
    14.14 Quelque part qu’il entre, dites au maître de la maison: Le maître dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples?
    14.15 Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et toute prête: c’est là que vous nous préparerez la Pâque. »

    Jean
    22.9 « Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions?
    22.10 Il leur répondit: Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau; suivez-le dans la maison où il entrera,
    22.11 et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples?
    22.12 Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c’est là que vous préparerez la Pâque. »

    ___Les disciples ont donc trouvé les choses comme Jésus leur avait dit et c’est dans cette CHAMBRE HAUTE qu’ils préparèrent la Pâque et non en bas au premier étage où était l’homme que les disciples avaient vu entrer (Luc 22.10). Il n’habitait personne dans cette chambre haute puisqu’elle était PRÉPARÉE en ATTENTE pour Jésus et ses disciples. C’était comme une chambre utilisée pour l’hospitalité (Romains12.13; Hébreux 13.2) CHEZ l’homme, c’est-à-dire dans SA maison (donc, chez lui) dans sa propre maison à lui où il habitait.

    Matthieu 26.19: « Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque. »

    Marc 14.16: « Les disciples partirent, arrivèrent à la ville, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque. »

    Jean 22.13: « Ils partirent, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque. »

    ___Ainsi, le soir étant venu pour le souper, c’était seulement les douze apôtres qui se sont mis à table avec Jésus et non le propriétaire qui leur a rendu disponible cette grande chambre à l’étage supérieur en haut.

    Marc 14.17: « Le soir étant venu, il arriva avec les douze. »

    Matthieu 26.20: « Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze.  »

    Jean 22.14: « L’heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. »

    ___C’est bien dans une CHAMBRE HAUTE que plusieurs des apôtres du Seigneur Jésus habitaient après sa résurrection en « Actes 1.13 »; cette chambre haute était donc un logis. Or, un propriétaire qui demeure au premier étage ne demeure pas obligatoirement du même coup dans un logis au deuxième étage.

    Actes 1.13: « Et quand ils furent entrés [dans la ville], ils montèrent dans la chambre haute où demeuraient Pierre, et Jean, et Jacques, et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques [fils] d’Alphée et Simon Zélote, et Jude [frère] de Jacques. »

    ___Il existait une coutume d’exercer l’hospitalité; par exemple une femme avait préparé une « chambre haute » pour Élie (« 2 Rois 4.10-11 »).

    2 Rois ( Darby 1872 ) :
    4.10 « Faisons, je te prie, une petite chambre haute en maçonnerie, et mettons-y pour lui un lit, et une table, et un siège, et un chandelier ; et il arrivera que, quand il viendra chez nous, il se retirera là.
    4.11 Or, un jour, il arriva qu’il vint là, et qu’il se retira dans la chambre haute et y coucha. »

    Romains ( Darby 1872 ) :
    12.13: « persévérants dans la prière ; subvenant aux nécessités des saints ; vous appliquant à l’hospitalité. »

    Hébreux ( Darby 1872 ) :
    13.2: « N’oubliez pas l’hospitalité ; car par elle quelques-uns, à leur insu, ont logé des anges. »

    Marc 14.15: « Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et toute prête: c’est là que vous nous préparerez la Pâque. »

    Raymond Houle « Bible2000.Net »

  • mission angélus

    Cher David,

    merci pour cette belle vidéo. J’ai aussi entendu une conférence d’un prêtre catholique qui faisait de manière très convaincante la distinction entre saint Jean l’apôtre et Jean le disciple bien aimé, auteur de l’évangile, des épîtres et de l’apocalypse. Mais il y a un problème : les synoptiques disent bien (s. Lc 22, 14 ; s. Mc 14, 17, s. Mt 26, 20) que Notre Seigneur était à la cène avec les Douze. Y avait-il d’autres personnes en plus des douze apôtres à la Cène du jeudi saint ?

    Alexis

    • Bonjour Alexis,

      L’idée proposée par Jean Colson, et qui me parait assez pertinente, est tout simplement que ce disciple bien-aimé était en fait l’hôte qui a accueilli Jésus et ses apôtres.

      Je développe cela dans un autre article :

      https://didascale.com/lauteur-but-de-lapocalypse/

      N’hésite pas à me partager tes réflexions.

  • Mega DocAlex

    Considérant qu’on ne peut absolument pas comparer le style des deux auteurs, je ne vois sérieusement pas pourquoi on irait jusqu’à attribuer l’écriture à Jean le Presbytre plutôt qu’à l’Apôtre. C’est surtout de la spéculation universitaire.

    Cordialement