Voyage à travers la Bible : Questions/Réponses (Session 2)

Séance de questions/réponses de la deuxième séance du Voyage à travers la Bible : La Genèse et son Targum

1) En dehors de la Bible, a-t-on des traces historiques de l’existence des patriarches ?

2) Des éléments archéologiques peuvent-ils être mis en lien avec les récits bibliques ?

3) Que penser des récits païens ressemblant aux récits bibliques  (l’histoire du déluge par exemple) ?

4) Comment expliquer que dans les premiers chapitres de la Genèse les personnes vivent plusieurs centaines d’années ?

5) Les récits de la Genèse sont-ils historiques ?

6) Que signifie le terme « historique » ?

7) Quel est le genre littéraire de la Genèse ?

8) Quel est le degré d’historicité des différents récits bibliques ?

9) Le Targum est-il un texte historique ?

10) Est-il utile d’étudier le Targum ?

11) Comment s’est constitué le Targum ? De quand date-t-il ?

12) Quelle était la position de Jésus et des premiers chrétiens vis-à-vis de la Tradition orale ?

13) Quelle est l’importance de l’Ancien Testament pour les chrétiens aujourd’hui ?

14) Quelles sont les différentes interprétations possibles d’un texte biblique ?

15) Que penser de la bénédiction d’Agar et d’Ismaël ?

16) La personnalité des auteurs bibliques se reflète-t-elle dans leurs écrits ?

17) Quelle(s) conséquence(s) cela peut-il avoir sur notre interprétation de la Bible ?

18) Certaines traductions de la Bible sont-elles dangereuses ?

19) Comment bien interpréter la Bible ?

20) L’Histoire est-elle importante aux yeux de Dieu ?

21) Les paraboles servent-elles à compliquer ou faciliter notre compréhension des choses spirituelles ?

A propos David Vincent 204 Articles
Né en 1993, David Vincent est chrétien évangélique doctorant en sciences religieuses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Ses recherches portent sur l’histoire de la théologie chrétienne et de l’exégèse biblique, les rapports entre théologie et savoirs profanes, et l’historiographie confessionnelle. Il est membre de l’association Science&Foi et partage ses travaux sur son blog et sa chaîne Youtube.
  • Dither Jannev

    David VINCENT . Bonsoir. Concernant la durée de vie des humains avant le déluge , la bible indique que c’est l’esprit de Dieu qui leur permettait de vivre aussi longtemps sans atteindre le cap fatidique des 1000 ans ( que Dieu définie comme 1 jour pour lui ) . Car Dieu avait dit à Adam que le  » jour  » où il mangerait du fruit défendu il mourrait , Et Adam est bien mort avant la fin de son 1er jour de vie de 1000 ans, à 930 ans.
    De plus, il était nécessaire de voir comment des humains, avec une longue espérance de vie se conduiraient, sans tenir compte de Dieu . Vu qu’ils se conduisaient méchamment , n’acquérant aucune sagesse , l’expérience pris fin au déluge.

  • Dither Jannev

    David VINCENT . Ta vision des récits patriarcaux me laisse à penser que tu ne connais pas vraiment les capacités de Dieu quand à introduire dans la pensée de ses rédacteurs bibliques , les détails de la vie de personnages que Dieu juge importants. Dieu ne racontant pas tous les détails, comme l’accouchement de Sara quand elle a mis au monde Isaac. Par contre il raconte l’épisode de la circoncision , etc… Ne pas connaitre cette capacité de Dieu peut mener une personne à douter complètement des textes inspirés et à ne plus avoir foi en lui.